PAGE D'ACCUEIL
SITE GUERRE 14-18
TABLE DES MATIERES

BRIATTE Emile 1916

1916 BRIATTE Emile
Page suivante
Page précédente
Né le10 juillet 1883 à 2 heures, à Le Cateau, teinturier, brodeur sur tulle.
Fils de Briatte Régis, journalier, 50 ans, (O1833).
Et de Boitte Emilie, ménagère, 40 ans, (O1843, â?¼ 17 janvier 1901).
Domiciliés rue du Collège à Le Cateau.
Marié le 26 juillet 1909 à Ors.
Avec Burillon Adelia, journalière, 21 ans.
Née le 24 février1888 à Ors.
Fille de Burillon Alfred, journalier (O1838).
Et de Baillon Joséphine dite Adélia, ménagère (O1839)
Domiciliés à Ors.
Bureau de recrutement Avesnes (Nord)
Matricule 494 Classe 1903
Grade et corps Soldat brancardier au 347é Régiment d'Infanterie.
Mort pour la France Tué à l'ennemi, le 8 juin 1916, à l'âge de 33 ans, devant Verdun.
Transcription N°117 à Le Cateau.
Sépulture
Monument aux Morts de Ors.
Monument aux Morts de Le Cateau.
N° 117 Acte de transcription de Décès de BRIATTE Emile
République Française- Au nom du Peuple Français
Le Tribunal civil de première instance séant à Cambrai a rendu le Jugement dont la teneur suit:
A Messieurs les Présidents et Juges composant le Tribunal civil de première instance de Cambrai, le Président de la République à l'honneur d'exposer que des pièces jointes, il résulte que le soldat Briatte Emile du trois cent quarante septième Régiment d'Infanterie a été tué le huit juin mil neuf cent seize à Douaumont (Meuse). Qu'aucun acte régulier n'ayant été dressé pour constater ce décès qui parait certain il importe que celui-ci soit déclaré constant par un jugement de notre Tribunal; C'est pourquoi il requiert qu'il vous plaise, Messieurs. -Attendu que l'Ordre public est intéressé et vu les articles quatre-vingt-neuf et suivants du Code Civil et de la loi du trois décembre mil neuf cent quinze, sur le rapport qui sera fait par l'un des Messieurs les Juges commis à cet effet. Dire et déclarer qu'il est constant que Briatte Emile, né le dix juillet mil huit cent quatre vingt trois au Cateau, fils de Régis et de Emelie Boite, teinturier, soldat au trois cent quarante septième Régiment d'Infanterie est "Mort pour la France" le huit juin mil neuf cent seize à Douaumont (Meuse). Ordonner que le jugement à intervenir tiendra lieu d'acte de décès du dit sieur Briatte Emile et que mention du Jugement et de sa transcription sera faite en marge des registres à la date du décès. Fait au Parquet à Cambrai le vingt neuf janvier mil neuf cent dix neuf. Pour le Procureur de la République, signé: Dieu. Nous, Henri Bergier, juge doyen du Tribunal civil de Cambrai faisant fonctions de Président par suite du décès du titulaire, nous commettons Nous même pour faire le rapport prescrit par la loi.- Cambrai le trente janvier mil neuf cent dix neuf, signé: H. Bergier. Jugement.- Vu la requête qui précède présentée par Monsieur le Procureur de la République prés ce siège. Ouï Monsieur Henri Bergier Juge doyen du Tribunal Civil de Cambrai faisant fonctions de Président par suite du décès du titulaire, en ce rapport; Le Ministère Public en ses conclusions et après en avoir délibéré; Vu les articles 89 et suivants du Code Civil et la Loi du trois décembre mil neuf cent quinze. Le Tribunal, adoptant les motifs de la requête de la dite requête et y faisant droit, Dit et déclare qu'il est constant que Briatte Emile, né le dix juillet mil huit cent quatre vingt trois au Cateau, fils de Régis et de Emelie Boite, teinturier, soldat au trois cent quarante septième Régiment d'Infanterie est "Mort pour la France" le huit juin mil neuf cent seize à Douaumont (Meuse). Ordonne que le présent jugement tiendra lieu d'acte de décès du dit sieur Briatte Emile et qu'il sera transcrit sur les registres de l'Etat Civil de la Ville du Cateau son dernier domicile et que mention de ce jugement et de sa transcription sera faite en marge des registres à la date du décès et à la table alphabétique de ladite année. Ainsi jugé et prononcé le trente et un janvier mil neuf cent dix neuf en audience publique du Tribunal Civil de Cambrai par Messieurs Henri Bergier, juge doyen faisant fonctions de Président par suite du décès du titulaire. Le Pennetier, juge, Fourment, juge de Paix en remplacement de Monsieur Geoffroy de la Mothe juge en congé; Dieu, Juge-suppléant faisant fonctions de Ministère Public et Ledieu, Commis Greffier. Signé: H. Bergier et G. Ledieu. En conséquence le Président de la République Française mande et ordonne à tous huissiers sur ce requis de mettre les présentes à exécution. Aux Procureurs Généraux et aux Procureurs de la République près les Tribunaux de première instance d'y tenir la main. A tous commandants et officiers de la force publique d'y prêter main forte lorsqu'ils en seront légalement requis.
En foi de quoi la minute des présentes a été signée par Monsieur le Président et le Greffier.
Pour expédition conforme; Le Greffier du Tribunal Signé: Ledieu.
L'Acte de décès ci-dessus a été transcrit le deux octobre mil neuf cent dix neuf, dix heures du matin, par Nous, Emile Picard, chevalier de la Légion d'Honneur, Adjoint au Maire de la Ville du Cateau, Officier de l'Eta Civil par délégation. Signé Picard
Source: Mairie de Ors; Mairie de Le Cateau.
Localisation du lieu du décès
Verdun: Département de la Meuse (sous-préfecture).
Morts au même endroit
BRIATTE Emile (Ors); Pruvot Clément (Rejet de Beaulieu).
Etaient au même Régiment
BRIATTE Emile (Ors); CLOEST Philbert (Catillon); COUSIN François (La Groise); GOSSE Jules (Catillon); LACOCHE Jules (Catillon); LEFRANC Adolphe (Catillon); STEVANCE Henri (Mazinghien).
Historique et actions du 347é Régiment d'Infanterie en 1916
En 1914: Casernement à Sedan, Régiment de forteresse; Constitution en1914: 2 bataillons; à la 52é D.I. d'août 1914 à juin 1916.
En 1916: Montagne de Reims, Cernay (jan-juin); Verdun (juin): Souville, bois de Fleury.
â?º Le 11 juin 1916, deux Sous-lieutenant de ce régiment furent fusillés pour avoir quitté le champ de bataille: le S/Lt Herduin, 17é Cie et le S/Lt Millant, 19é Cie. L'ordre est arrivé à 17 heures et à 17 h 43, les deux hommes étaient fusillés. Le 22 juin, le régiment est dissous et passe au 348é R.I. Les deux S/Lt furent réhabilités par la suite.
Source: Historique des Régiments @chtimiste.com
Situation géographique de Verdun
Emile Briatte
Source: Photo extraite du livre 'Au Pays d'Ors " ; ?© Jules Delva, 1997.
Source:Ministère de la Défense @ mémoire des hommes
Abécédaire Ors
Historique du 347e R.I