PAGE D'ACCUEIL
SITE GUERRE 14-18
TABLE DES MATIERES

Patrimoine Religieux 4/16

Page 4/16
PATRIMOINE HISTORIQUE ET RELIGIEUX de CATILLON
ORATOIRES SITUES DANS DES PROPRIETES PRIVEES
Merci aux Catillonnais qui m'ont autorisé à prendre des clichés à l'intérieur de leur propriété
ORATOIRE SAINT GHISLAIN
Oratoire potal d'une hauteur totale de 2m10 et de section 80cm x 80cm, construit en plaques de béton, 6 par flancs et 10 pour la façade, posées sur un socle en béton et surélevé d'un couronnement carré et pyramidal, sommé d'une croix en pierre de 50 cm de haut. La niche, de 30 cm x 50 cm, dans laquelle se trouve une statue de Saint Ghislain protégé par une grille métallique à barreaux plats, est située dans la partie haute de l'oratoire. L'oratoire est bâti le long de la maison et caché par des buissons.
L'oratoire a été construit en 1929 en remerciement de la guérison, de convulsions, du fils de la maison.
La grille à barreaux plats
Statuette de Saint Ghislain
Oratoire dédié à Saint Ghislain
HISTOIRE de SAINT GHISLAIN
Dit Ghislain de Mons
Au VIIe siècle, Athénien de naissance, Ghislain .?ou Guilhein- vit en anachorète ?¹ dans quelque contrée méditerranéenne jusqu'au jour où, accompagné de deux autres pieux amis appelés Bélière et Lambert, il monte vers le nord afin de suivre l'injonction de Jésus: "Allez et enseignez toutes les nations".
Par vaux et par monts, poursuivant inlassablement leur route, les trois évangélistes se dirigent vers le Hainaut (qui n'était ni Français, ni Belge).
La légende ne dit pas ce que sont devenus les deux compagnons de Ghislain mais ce dernier s'établit à Ursigondus, une toute petite agglomération entourée de bois, refuge d'animaux sauvages, dont les ours.
Il mène alors une vie simple et prêche la "bonne parole", proche de ses "ouailles". Un jour d'été, estimant qu'un bain lui ferait le meilleur bien, il se déshabille, avant de plonger dans l'eau d'un ruisseau et place ses vêtements dans une corbeille en osier.
Tandis qu'il se rafraichit et fait sa toilette, une ourse qui était restée jusqu'alors cachée, s'élance vers les habits et les emportent, s'enfuyant à toute pattes.
Enluminure d'un livre de prières (milieu du XVe siècle) : saint Ghislain y est représenté à droite, portant une église.
Saint Ghislain et l'ourse
L'Agneau mystique au centre et les symboles des quatre évangélistes:
Le lion: Marc; l'aigle: Jean; l'ange: Matthieu; Le Taureau: Luc.
Source: Manuscrit carolingien di IXe siècle, Bibliothèque municipale de Valenciennes.
Le pauvre Ghislain, nu comme Adam au Paradis, ne peut que se retourner vers Dieu par la prière afin qu'il l'aide à pouvoir regagner le bourg dans une tenue permettant qu'il conserve le crédit que lui porte la population.
Le "Ciel" lui répond par l'envoi d'un aigle échappé du bestiaire évangélistes.
Le volatile plane au-dessus de l'homme qui réalise que celui-ci l'invite en fait à le suivre. Guidé par l'oiseau, le futur Saint pénètre dans les fourrés et, après un temps à la fois long et court, se retrouve face à un spectacle des plus insolites
L'ourse, sur le seuil de sa tanière, contemple sa progéniture, deux oursons qui prennent un réel plaisir à déchiqueter les vêtements volés un peu plus tôt par leur mère.
Ghislain s'approche des animaux qui semblent effrayés par cet intrus téméraire.
Il parvient à récupérer ses vêtements et en rentrant à Ursigondus il laisse croire aux habitants que ce sont les ronces qui les ont déchirés pour, plus tard, leur raconter en quelles fabuleuses circonstances il les avait récupérés. Nul doute alors que "Le Ciel" lui intimait de rester en ce lieu qui lui semblait tout dédié.
Il fonde alors un moutier ?², avec l'humble corps d'habitation et chapelle, ou le rejoignent bientôt quelques jeunes gens attirés par la vie religieuse.
Dagobert 1er, roi d'Austrasie ?³ offre à la nouvelle abbaye des terrains.
Grâce à l'amitié de Saint Albert, évêque de Cambrai, il put agrandir son domaine pour y accueillir les moines qui venaient de plus en plus nombreux se mettre sous sa direction spirituelle. Il fut le père spirituel de sainte Waudru de Mons et de ses enfants.
Plus tard, une nouvelle construction appelée Saint-Ghislain remplace la première et il en devint le premier abbé. Au fil du temps, une cité du même nom se développe tout autour.
Cependant, après son aventure avec l'ourse et ses petits, Ghislain, en plus de fonder un monastère, continue son ouvre d'évangélisateur et parcourt la région. Un jour, à Roisin, une cité voisine, il perd le cordon blanc de sa bure sans s'en apercevoir. Il sera ramassé et conservé comme objet précieux. Les futures mères désireuses de bénéficier d'une heureuse délivrance viendront toucher ce "très efficace talisman" perdu juste après que Ghislain eut, dit-on, opéré une "miraculeuse" césarienne.
Vers la fin de sa vie, à Ursigondus même, le futur Saint aurait été confronté au Diable au chevet d'une vieille pécheresse.
'Son âme est à moi !"dit le malin.. 'Ce n'est pas certain" répond Ghislain.. 'Jouons-la aux dés" dit Satan qui savait combien il était habile à ce jeu.. Ghislain accepte, le Diable lance trois six. Le moine prie intérieurement et Dieu lui permet de jeter trois.sept !
Le Diable fulmine, disparait et l'âme est sauvée.
â?¼en 681, fêté le 10 octobre.
?¹ anachorète: ermite
?² moutier: monastère.
?³ Austrasie: (territoires de l'est) désignait durant la période mérovingienne un royaume franc couvrant le nord-est de la France actuelle, les bassins de la Meuse et de la Moselle, jusqu'aux bassins moyen et inférieur du Rhin. La capitale en fut d'abord Reims, puis Metz.
Saint Albert ou Saint Aubert: Ce nom, qui s'est écrit et prononcé de ces différentes manières, paraît être aussi le même que celui d'Albert, puisque la place Maubert est nommée ainsi parce qu'Albert le Grand, ou maître Aubert y donnait ses leçons, et il a été très commun dans toutes les parties du royaume, dès les premiers temps de la monarchie. Deux évêques qui l'ont porté ont mérité, par leurs vertus, d'être mis au rang des saints.
Le plus ancien fut évêque de Cambrai et d'Arras, en l'an 683. Ces deux sièges étaient réunis à cette époque. Il fut honoré de la confiance de Dagobert, et mourut en 688. Il fonda plusieurs abbayes, entre autres celle de St-Ghilain, près de Mons, dans le Hainaut, et celle de St-Vanst à Arras. Après sa mort, on en consacra deux autres sous son invocation dans ces deux villes ; son corps fut déposé dans celle de Cambrai, et celle d'Arras devint une des principales paroisses de cette ville. Sa fête a été placée au 13 décembre, anniversaire de sa mort.
Source: tome 2 des Acta Sanctorum ord. S. Benedicit par Mabillon. (Biographie universelle ancienne et moderne - Tome 2 - Page 374); France spiritualités

Dicton: Temps sec à la Saint-Ghislain nous annonce un hiver d?´eau plein.
Page Suivante
Page Précédente
ORATOIRE
Dédié à la Vierge Marie
Oratoire potal d'une hauteur totale de 2m00 et de section 80 cm x 80 cm, construit en briques, surélevé d'un couronnement carré et pyramidal, sommé d'une croix en fer forgé de 50 cm de haut. La niche, de 30 cm x 50 cm, dans laquelle se trouve une statue de la Vièrge Marie protégée par une porte en verre.
En 1940, lors du bombardement de Catillon par les Allemands, une bombe est tombée dans la cour de Pierre Lemoine, maréchal ferrant. Un cultivateur, Mr. Bocq, et son cheval furent tués. Madame Sophie Lemoine, épouse de Mr. Lermusiaux, bien qu'étant dans la cour ne fut que légèrement blessée par un éclat à la main. En remerciement à la Vierge d'avoir protégé ses parents et elle-même, elle fit construire cet oratoire après la guerre.
L'oratoire est bâti dans un jardinet, derrière une maison donc invisible de la rue.