PAGE D'ACCUEIL
SITE GUERRE 14-18
TABLE DES MATIERES
Conscrits Catillon 1/

Patrimoine Religieux Ci 5/16

Page Suivante
Page Précédente
REFECTION DE LA CROIX AU CIMETIERE DE CATILLON
MMXI
Détail de la tête du Christ
Détail de la main du Christ
Détail du haut de la croix
La nouvelle croix installée dans le cimetière de Catillon
Détail de la fixation de la croix dans le socle bétonné
Remise en état de la croix
La croix menaçant de s'écrouler, à cause de la faiblesse de son socle, la municipalité fait procéder à son démontage en mai 2010.
Le socle en béton fait 0,45 mètres de hauteur, le socle de la croix fait 1,30 mètres de haut et la croix, réalisé en tube acier de section 200mm x 200mm x10mm, fait 6,50 mètres de haut et 3 mètres d'envergure.
L'élévation du sol à cet endroit est de 146 mètres, ce qui donne une élévation totale hors tout de 154.25 mètres.
Le Christ, dont la date de fabrication est inconnue, est réalisé en fonte malléable et mesure 2.20 mètres de hauteur.
La réalisation de la croix a été effectuée par et dans les locaux des Etablissements FILLION, Route Nationale à Catillon.
Les travaux de nettoyages et de peintures ont été réalisés par les employés municipaux Catillonnais.
La pose de la croix sur son socle à été réalisée le lundi 4 avril 2011 par l'entreprise Thieuleux, de Busigny, avec l'aide des employés municipaux.
La croix posée sur le sol
Détail de la fixation du Christ
Transport de la croix
Calvaire posé: vue sur socle de fixation
Base socle: 1230 mm (x 4); Hauteur: 1300mm; Socle haut 800mm (x4).
Calvaire posé: vue du socle de fixation sur le tombeau
et l'entrée du tombeau
Base Hexagonale
Calvaire posé: vue de dos
Historique du cimetière
Lors de la reconstruction de l'église, détruite durant de la révolution, le cimetière, attenant à droite et à gauche de l'église, dut être déplacé.
Avant le démantèlement du cimetière, la commune rechercha un terrain pour installer son nouveau cimetière. Une pâture, située sur le chemin du Rejet de Beaulieu, fut acheté, en 1857, à la baronne de Mingoval au prix de deux mille huit cent francs.
Madame Veuve Adolphe Béra, née Caroline Vaillant, fit un don à la commune pour l'achat du terrain sous condition qu'un tombeau, destiné à recueillir les dépouilles familiales. Soit érigé au point le plus élevé du cimetière et surmonté d'une croix de 8 mètres de haut supportant un Christ en fonte de 2 mètres de haut.
Ce qui fut réalisé et l'intérieur du calvaire contient les dépouilles de la famille Béra:
-Adolphe BERA â?¼ le 10 mars 1857 à l'âge de 53 ans.
-Caroline VAILLANT, son épouse, â?¼ le 8 janvier 1883 à l'âge de 72 ans.
-Constance BERA â?¼ le 17 août 1887 à l'âge de 49 ans.
-Caroline BERA â?¼ le 2 septembre 1893 à l'âge de 56 ans.
-Emelie BERA â?¼ le 28 octobre 1908 à l'âge de 65 ans.
-Adolphie BERA â?¼ le 1er novembre 1918 à l'âge de 83 ans.
-Léocadie BERA â?¼ le 14 décembre 1918 à l'âge de 72 ans.
-Oscar BLET, époux de Adolphie BERA, â?¼ date inconnue,
-Chef d'Escadron d'Artillerie, Chevalier de la Légion d'Honneur.
-Adolphe BLET â?¼ le 5 février 1860.
BENEDICTION DE LA CROIX
Samedi 14 mai 2011 à 20 heures, bénédiction de la croix par l'Abbé Gérard Duhaubois
Le discours de Mme Willekens, Adjointe au maire
La lecture des écritures par l'Abbé Duhaubois
La bénédiction du calvaire
La plaque mortuaire fixée sur le calvaire
PATRIMOINE HISTORIQUE ET RELIGIEUX de CATILLON
Page 5/16
Source: Photos & Textes ?© Pierre Demaret 2011
Et la dernière retouche, par les employés communaux, pour parfaire le travail
BENEDICTION du NOUVEAU CIMETIERE
Le nouveau cimetière et le calvaire furent bénis le dimanche 15 novembre 1857 par Maitre Hippolyte Wallez, Doyen du Cateau.
Le même jour, fut bénit, dans l'église un Christ pour la confrérie de la bonne mort.
Il y eut à cette occasion une grande pompe à laquelle prit part toute la paroisse et les populations voisines. Malgré la saison avancée, cette journée fut favorisée par un beau temps.
Voici l'ordre du cortège:
1) Le Suisse, la Croix, les enfants de Chour.
2) Une compagnie de soldats Romains, juste au corps vert, culotte rouge, bas blancs, souliers, lance, casque, drapeau rouge.
3) Groupe de 18 bergères, robe blanche, pantalon blanc, manteau rose, chapeau de paille, ruban bleu pâle, gibecière rose, houlette à filets d'argent.
4) Petits enfants, tunique rose, pantalon blanc, bannière blanche.
5) Saint Jean Baptiste, tunique blanche, peau d'agneau, croix dorée, oriflamme bleu, un agneau, 4 petits anges avec des ailes blanches et dorées.
6) Groupe de 18 petits bergers, blouse grise, pantalon blanc, manteau bleu, gibecière bleue, houlette dorée, casquette octogonale.
7) Grande bannière de Sainte Vierge, groupe de filles, robe blanche, couronne blanche, écharpe bleue.
8) Groupe de jeunes garçons, blouse noire, ceinture blanche, pantalon bleu, manteau rouge, lance, drapeau rouge avec franges blanches.
9) Bannière blanche, groupe de filles, robe blanche, couronne de feuilles dorées, écharpe rouge.
10) Compagnie de soldats Romains, culotte rouge.
11) Grande bannière rose, groupe de filles, écharpe rose, couronne de feuilles d'argent.
12) Grande bannière rouge de la bonne mort, groupe de filles, robe blanche, voile noir, ceinture noir, en cheveux.
13) Grande bannière noire, groupe de filles, robe noire, voile blanc, ceinture blanche.
14) Grande bannière verte, groupe de filles, robe blanche, écharpe verte.
15) Instruments de la passion, la robe de Notre Seigneur avec cette inscription: "Ils ont tiré ma robe au sort, la couronne d'épine, les dés, les verges, le roseau, l'éponge", tous ces objets portés sur des coussins en soie et ornés, portés par un groupe de filles, robe blanche, voile blanc, manteau en soie rouge à franges d'or.
16) La dame de douleur portée par les filles, robe blanche, écharpe bleue, les cordons étaient tenus par d'autres filles vêtues de même
17) Le Christ porté sur un brancard richement décoré, orné de guirlandes, vingt porteurs habillés en noir, écharpe rouge, se renouvelant alternativement.
18) La Véronique, en noir, voile blanc.
19) Les trois Marie.
20) Groupe de femmes vêtues de noir, le bourreau et ses aides.
21) Pilatus ?¹, avec manteau rouge, et l'aigle, les orateurs de la loi, les princes, les prêtres, robe longue et large.
22) Les autorités, la compagnie des pompiers, au milieu la musique jouait.
Les maisons étaient décorées, arc de triomphe, drapeaux, emblèmes.
?¹ Ponce Pilate, Pontius Pilatus en latin.
NB: Le Vicaire de Catillon devait être- sans l'affirmer- Maitre Boutrouille.
Le cimetière le soir de la Toussaint 2011